Le Deal du moment : -38%
-38% sur la barre de son Yamaha YAS-108 (ODR 15€)
Voir le deal
184.99 €

le voilà bien la le problème

Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty le voilà bien la le problème

Message par saponaire54 le Mer 29 Mai 2019 - 11:24

Bonjour à toutes et à tous,
Je me représente, je suis saponaire 54, j'ai 67 ans, bientôt 68 Smile , je suis un homme, infirmier à la retraite. J'ai été et je suis hyper sensible depuis toujours. Les rapports avec les autres ne sont pas toujours agréables, car sous un sourire et un visage apaisé, je lutte contre cette boule dans la gorge, ces émotions qui me poursuivent parfois des journées entières. Un simple oiseau mort peut me pourrir ma journée. Et pourtant des situations dramatiques j'en ai croisé dans ma vie, et curieusement, lors de ces dernières, point d'hyper émotivité à l'horizon. Dans l'action tout va bien. J'ai essayé la relaxation, les séances d'hypnose, tout cela n'a pas changé grand chose. Suis je condamné à y resté jusqu’à la fin de mes jours ? Vous allez me répondre que le plus grand chemin de ma vie est fait Smile .
Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week-end .
saponaire54

saponaire54

Messages : 8
Date d'inscription : 22/05/2019
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par Invité le Dim 2 Juin 2019 - 11:42

Salutations

Je pense comprendre ce que tu ressens avec ce "paradoxe" qui fait qu'on peut se sentir moins sensible au cœur de l'action qu'en dehors, ca peut m'arriver aussi
Cela ne peut-il pas être lié à une sorte de dépersonnalisation que l'on accepte dans des moments + durs, pour s'éloigner symboliquement de ces moments ? Pour avoir l'impression de les vivre en spectateur plutôt qu'en acteur. Et peut-être que nous faisons l’inverse lorsque nous sommes réellement spectateurs, cad trop visualiser/imaginer ? Honnêtement je n'en sais rien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par saponaire54 le Dim 2 Juin 2019 - 12:12

Bonjour Zarathoustra,
Ce n'est pas une dépersonnalisation, au contraire, je pense plutôt à une personnalisation. Quand j'écoute les plus ou moins gros malheurs que l'on veut bien me confier, je ne suis pas dans l'émotion puisque je participe à cet échange. Cette dernière apparaît de façon démesurée quand je ne suis que le spectateur.
Je te souhaite un bon dimanche sous le soleil
saponaire 54

saponaire54

Messages : 8
Date d'inscription : 22/05/2019
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par nadana le Jeu 13 Juin 2019 - 10:47

Bonjour,

Les lectures au sujet de l'hyper stimulation et des temps de pause reflexion m'ont, pour ma part, permis de mettre des mots sur des maux sans fins. Je m'efforce à la mise en application. Pas simple. Mais, apaisants.

nadana

Messages : 22
Date d'inscription : 04/06/2019
Age : 34
Localisation : Sud Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par carol7432 le Mar 18 Juin 2019 - 18:38

Bonjour à tous, je viens de rejoindre le forum à la suite d'un nouvel épisode hyperémotif/dépressif qui m'anime et je suis ravie que nous puissions échanger sur ce que nous ressentons! j'ai 38 ans et j'ai été soulagée de mettre le mot "hypersensibilité" il y a quelques années sur un phénomène que je ne croyais réservé qu'à moi.....
Je me reconnais beaucoup dans vos dires et je me sens souvent submergée par tout un flot d'émotions et de pensées, souvent négatives. Je me compare à un bateau qui essaye de tenir droit face à la tempête des émotions alors que d'autres me semblent flotter sur une mer d'huile avec une aisance implacable. Je suis très perméable au stress et j'ai beau savoir sur le papier ce qu'il conviendrait de faire (méditation- d'ailleurs je vous recommande les méditations de Christophe André sur youtube, sport, nombreuses lectures sur l'hypersensibilité etc...) rien n'y fait. J'ai souvent le sentiment que mon hypersensibilité est un fardeau, parfois bien lourd à porter et certains jours j'envie ceux qui ressentent moins que moi, qui ont cette capacité à voguer sur la mer d'huile. Ce serait moins fatiguant !
Mais nous avons la capacité de vivre intensément aussi les événements positifs et c'est un merveilleux don! je me dis cela pour me rassurer !
peut être ressentez -vous celà aussi. au plaisir de vous lire
je vous souhaite un bon début de soirée

carol7432

Messages : 15
Date d'inscription : 18/06/2019
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par Personne le Mer 19 Juin 2019 - 7:35

Bonjour Carol,
Oui, je ressens ça aussi !
Que de temps pour digérer les émotions ! Et en même temps si je me protège trop et ne ressens rien, je me sens vide. Et oui, les autres ne comprennent pas mon stress, ma tristesse face à un événement, ni ma joie extrême d'avoir vu une beauté naturelle ou un livre qui m'a touché. Alors malheureusement, je préfère parfois garder tout ce que je ressens pour moi, sans l'exprimer.
Et oui, que ça doit être simple de ne pas être sensible, ...
Mais bon, c'est cette hypersensibilité qui me motive, me porte, me fait donner...
J'essaye de l'accepter.
Bisous ensoleillés
Personne
Personne

Messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2018
Age : 44
Localisation : Pays Basque

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par carol7432 le Jeu 20 Juin 2019 - 18:21

Merci pour ton message Personne!!

carol7432

Messages : 15
Date d'inscription : 18/06/2019
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par Night* le Dim 14 Juil 2019 - 17:38

Dans l'action et lorsqu'il y a urgence, on agit sous le coup de l'adrénaline, les gestes viennent automatiquement, sans se poser de questions et sans psychoter surtout. Je suis secouriste en entreprise et je suis la première à foncer lorsque c'est nécessaire.
Par contre, voir un animal souffrir après s'être fait chopé par une voiture, c'est vraiment dur ...

J'ai du mal à comprendre la froideur des autres, mais je ne m'anesthésierai jamais pour rentrer dans le moule et leur ressembler.
J'ai la sensation de vivre pleinement et je ne changerai ça pour rien au monde. J'aime ma perception des choses et des gens.

Night*

Messages : 9
Date d'inscription : 14/07/2019
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Ne perds pas l'espoir

Message par licorne31 le Mar 16 Juil 2019 - 9:16

Bonjour Saponaire, je comprends tout-a-fait ce que tu ressens, du moins je le crois. Tu as eu un métier dans lequel tu aidais les autres et qui te permettait de t'épanouir car lorsqu'on est hypersensible on a besoin que notre vie ait un sens correspondant à nos valeurs. Tu devais d'ailleurs être particulièrement bienveillant et apprécié par ceux à qui tu donnais ton amour et ta compréhension. La retraite t'a enlevé cela, je te comprends d'autant mieux que je suis en invalidité suite à mon impossibilité de survivre dans le monde de mon ancien travail où jalousie, hypocrisie et manque d'utilité étaient trop forts pour moi. Excuses-moi je parle de moi au lieu de te soutenir. Il est primordial que tu retrouves cette utilité dont nous avons besoin, tu as des valeurs fortes ne l'oublie surtout pas et je suis sûre que tu peux apporter de la joie et du réconfort autour de toi mais aussi prendre soin de toi. Je t'envoie toute ma sympathie et j'espère que mon message t'aideras un peu.
licorne31
licorne31

Messages : 1
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 60
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

le voilà bien la le problème Empty Re: le voilà bien la le problème

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum