Quelles sont tes attentes?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelles sont tes attentes?

Message par Colifato le Dim 3 Juil 2016 - 10:12

Bienvenue à toi sur le forum! 

L'idée de cette rubrique est de partager, si tu le souhaites, tes attentes par rapport à ce forum avant de plonger dans le grand bain ;

ça peut aider les autres nouveaux arrivants et les anciens d'avoir un regard neuf et une sensibilité nouvelle sur le forum et sûrement faire avancer la communauté et les projets hypersensibles.

Si tu as des thèmes en tête n'hésite pas!

On compte sur toi!
avatar
Colifato

Messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 29
Localisation : Paris

https://commedesfous.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par Damien le Lun 4 Juil 2016 - 21:35

Hello

Je suppose que je me dois de répondre à cette question, étant la personne qui a lancé le forum (initialement, mais j'ai rapidement passé le bébé à W, qui semble actuellement faire bosser Nad... quand on vous dit que c'est du coopératif ^^).

De mon point de vue, dès la première rencontre HS, et à la lecture de quelques réponses aux messages du blog de W, j'ai senti un gros besoin de se rencontrer (et pas seulement à Paris), et de fédérer les bonnes volontés, que ce soit autour des projets, ou autour d'un verre Smile
Le choix d'un outil de communication ne s'est pas porté immédiatement vers un forum, mais vers Framavox, plus simple, mais trop limité au final. Je suis donc reparti sur du solide et connu : phpBB.
La suite, vous la vivez actuellement.

Mes attentes personnelles sont : les rencontres en premier lieu, le projet AHS en second. Bien qu'introverti (j'ai souvent besoin de solitude), j'aime l'humanité, et en découvrir de nouveaux spécimens ^^
Pouvoir participer à des discussions (ou autres activités, je compte bien en lancer quelques une d'ici peu) en ayant des chances d'être compris quant aux soucis d'hypersensibilité est un réconfort, voire un confort certain.

_________________
avatar
Damien

Messages : 339
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Boulogne-Billancourt

http://hypersensible.top

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par Invité le Lun 4 Juil 2016 - 21:54

lol damien!

Et bien moi j'attends un soutient à travers le centre de ressources, des outils en plus pour m'aider moi à mieux vivre avec mon hypersensibilité, ouvrir mon esprit et l'enrichir.

Ensuite pour échanger avec vous les membres et c est un grand plaisir pour moi , la thématique du forum est géniale, la philosophie est superbe moi je me plais beaucoup avec vous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par Lex222 le Sam 10 Sep 2016 - 23:59

Malgré les déceptions, trahisons ou encore les méchancetés gratuites, je reste un humaniste convaincu. J'ai découvert le forum grâce au (très) bon blog de W. Ce que j'attends est assez flou ; avant tout du partage que ce soit au niveau thérapeutique, culture, passions etc. Autrement, il y a l'inévitable soutien, nous rappeler que nous ne sommes pas seuls. Être hypersensible n'est pas un défaut, oui, il est dur de le gérer, quand nous ne sommes pas bien, on préfère s'isoler pour ne pas ressentir les problèmes et souffrances de notre famille, amis, simples passants et j'en passe. A nous de trouver le chemin du bonheur sans prendre la souffrance des autres sur notre dos. Je dois avouer que j'ai du mal à contrôler toutes ces émotions surtout ces derniers temps où je traverse un passage très difficile. Il faut du temps, trouver les bonnes phrases, les justes mots pour non pas se faire comprendre mais pour éviter que le vase ne déborde.
En tout cas, je suis ravi d'avoir trouvé cet "endroit" où je pourrai converser avec des personnes qui me comprendront sans doute mieux.

je vous souhaite à tous une bonne fin de weekend.
avatar
Lex222

Messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 29
Localisation : Côtes-d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par \/\/ le Lun 12 Sep 2016 - 18:18

Merci Lex,

Je crois que nous sommes pas mal à avoir ces mêmes attentes, c'est pourquoi l'association marche d'ailleurs!!
Bon courage dans cette période difficile
Et au plaisir d'échanger avec toi, en attendant une rencontre!

_________________

Mes blogs :
La vie d'un bipolaire
avatar
\/\/

Messages : 331
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 30
Localisation : Banlieue Ouest

http://www.association-hypersensibles.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par cmv le Jeu 22 Sep 2016 - 20:48

Bonsoir,

J'aimerai pouvoir partager sur les effets désagréables de ma pathologie.
Comment les vivez-vous, si vous en avez?
Je suis depuis un an et demi, stabilisée.
Il est vrai que je prend mon traitement assidûment mais j'aimerai, dans l'idéal, ne plus y avoir recours ou le diminuer.
J'ai peur de retrouver mes angoisses mais j'ai comme un besoin de me retrouver moi, sans médication, pour savoir vraiment si je peux vivre au naturel.
Si quelqu'un a déjà tenter, je veux bien partager.

Bonne soirée
avatar
cmv

Messages : 116
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 39
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par bakuman le Jeu 22 Sep 2016 - 23:18

Lu' cmv !

Je vais essayer de répondre par rapport à mon expérience personnelle et de tous les témoignages que j'ai enttendus. Je ne me pose pas du tout comme un médecin et je suis toujours dans l'expérimentation. La première question que j'ai posé à mon médecin est que :

- pour lui il ne connaissait pas de bipolaire sans traitement ou alors c'est tendus.

Mais ... j'ai déjà rencontré 2 personnes qui ne prennent pas de médication. Une qui est dans ce forum Aline qui pourras t'en parler plus que moi. Je pense qu'elle aussi une stabilité forte avec sont mari.
Une autre personne au début des rencontres qui avait elles aussi un copain et qui ne prennez pas de traitement (Plus trop de nouvelle, elle avait l'air bien).

Mais ils existent beaucoup de personnes qui ont découvert la bipolarité très tard et qui ont très mal vécu leur vie. Je pense qu'il ne faut pas se fixer comme objectif d'arrêter les médicaments mais de trouver d'abord la dose minimal efficace.

Pour ma part quand j'avais du Xeroquel, j'ai essayer de diminuer à 2 reprises et j'avais des pensées du genre " Est ce que je vais vivre encore 40 ans comme ça ?" Avec des envie de me foutre en l'air mais je savais que c'était mes démons grâce à S. et W.

Une personne des rencontres a aussi beaucoup peur du traitement étant elle jeune et on ressent beaucoup d'angoisse.

La 1ere étape est de trouver le bon traitement. Dans ma vie perso, ça a été les fondations de ma vie ! Diaboliser aussi le traitement peut etre mauvais. Et ne pas prendre de traitement par rapport aux autres l'est tout aussi.

Hypersensiblement

_________________


Believe in yourself stay strong and never give up
M.
avatar
bakuman

Messages : 684
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par vulcania le Ven 23 Sep 2016 - 11:40

Bonjour CMV,

Prendre ou pas un traitement relève à la fois d'une croyance personnelle et d'un choix issu de cette croyance.

Pour ma part, je ne crois plus qu'en moi-même et en ma capacité de guérison.
Il y a de nombreux cas de guérisons, non diagnostiquées par la médecine, de cancers et autres maladies graves, je ne vois pas pourquoi la guérison du cerveau serait impossible d'autant plus que le cerveau est un organe pouvant se régénérer.

La psychiatrie est très limitée dans ses recherches et ses soins, principalement allopathique, elle considère l'être humain comme un cerveau sur pattes.
Prendre que des médicaments n'est bien sûr pas suffisant pour guérir non pas une maladie mais un mal-être profond. C'est bien pour cela que la psychiatrie ne peut que traiter les crises psychiques mais ne peut pas les guérir...

La psychiatrie nous fait croire que parce qu'elle n'a pas de médicament miracle pour guérir toutes les maladies de son DSM, il n'y a pas de solution, la maladie sera à vie et les médicaments avec.
Eh bien, moi je crois que la psychiatrie n'a pas le monopole du savoir et que la solution se trouve ailleurs.
Et je crois d'ailleurs que la solution est en moi, dans mon être.

Je suis en colère après le système psychiatrique et aussi pharmaceutique car pour des raisons financières évidentes, ces systèmes produisent de la maladie en maintenant les "patients" dans la peur de la rechute.
Et c'est un cercle vicieux car si on arrête les médicaments dans la peur, la peur est une énergie si puissante qu'elle peut effectivement faire rechuter le mental.
Donc, très peu de personnes prennent le "risque" d'arrêter leur traitement chimique et la croyance d'avoir une "pathologie", une maladie à vie circule majoritairement.

Maintenant, je pense que les médicaments ont leur utilité en cas de forte crise lorsqu'on perd pied.

Avant de faire l'expérience d'arrêter son traitement, il faut d'abord s'expérimenter cela demande du temps et beaucoup de travail sur soi.
Il faut apprendre à se connaître, se connecter avec son être sensible et ses besoins, changer ses pensées et émotions toxiques, sa vision du monde et mettre en place des temps quotidiens de ressourcement.
Bref un vrai programme de changement intérieur et extérieur sur quelques années.

Je suis sur ce chemin du changement depuis un an et demi.
J'ai arrêté Abilify depuis un peu plus d'un an contre l'avis de ma psychiatre qui m'a dit texto "Vous avez 9 chances sur 10 de rechuter". Je ne savais pas que j'avais une psychiatre voyante. J'attends toujours ma rechute...
J'ai arrêté Lamictal depuis 6 mois, je n'ai pas fait de dépression depuis presque 3 ans.
Il me reste le Théralite que j'ai un peu diminué.
Je compte le rediminuer l'été prochain, si tout va bien.

Lorsque j'aurai arrêté mes médicaments, je ne retournerai pas voir ma psychiatre, c'est pour cela que les psychiatres ne voient pas les "malades" qui vont bien sans médicament.

Tout est possible c'est aujourd'hui ma croyance.
Ne nous laissons pas limiter par nos peurs et celles des autres.

Voilà, j'ai vidé mon sac Smile

A toi de choisir CMV !
Céline.
avatar
vulcania

Messages : 342
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par bakuman le Ven 23 Sep 2016 - 13:09

Beau témoignage !

_________________


Believe in yourself stay strong and never give up
M.
avatar
bakuman

Messages : 684
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par cmv le Ven 23 Sep 2016 - 23:45

Bonsoir Céline,

Merci pour ton punch!!!
Alors je vais essayer de diminuer petit à petit, je crois.
De toute façon, il n'y a qu'en essayant que je saurai!
Je me dis que je vivais bien avant la déclaration de la maladie.
Je me suis toujours trouvée, certes un peu décalée par rapport aux autres, mais je vivais correctement. Il a fallu une grosse crise, pour que j'ai besoin de médication.
Merci, en tout cas de ton témoignage, il est plein de peps!

laetitia





avatar
cmv

Messages : 116
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 39
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par vulcania le Sam 24 Sep 2016 - 11:03

Prenez bien soin de vous Bakuman et Laëtitia comme si vous étiez votre propre enfant, le véritable traitement est là...

I love you
avatar
vulcania

Messages : 342
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par cmv le Sam 24 Sep 2016 - 11:08

toi aussi prend soin de toi
avatar
cmv

Messages : 116
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 39
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par bakuman le Sam 24 Sep 2016 - 11:14

Merci sage vulcanià! Je vous aime tous

_________________


Believe in yourself stay strong and never give up
M.
avatar
bakuman

Messages : 684
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par L. le Dim 9 Oct 2016 - 15:23

Hello !

Alors mes attentes, euh... Je n'en ai pas spécialement, j'ai vu pousser, comme beaucoup d'autres, la graine du projet HS de W.
Les rencontres et le partage entre les hypersensibles, une caractéristique parmi tant d'autres qui nous rassemble.

Je suis dans la même démarche, surtout dans la recherche de compréhension de ce qu'il nous arrive, et bien-sûr dans la rencontre. J'ai hâte qu'il pousse des associations HS dans le Sud !

Chacun vit la sensibilité à sa manière et on peut gravir des échelons rapidement dans la compréhension de nous-mêmes grâce à "l'autre" qui est notre miroir.

A terme, j'aimerai pouvoir vivre sans traitement. Avant cela, beaucoup d'étapes seront nécessaires et je le vivrais à mon rythme.

Pour le message de cmv :

Bonjour, je te réponds avec mon expérience actuelle qui n'est pas parole de prophète Wink Je tiendrai certainement un autre discours au fur et à mesure du temps qui passe.

>>> Donc si j'ai bien compris, ta pathologie c'est la bipolarité ? C'est la mienne également, découverte il y a deux ans . Je prends du lamictal, entrecoupé d'AD si besoin. Le traitement n'est pas la solution pour moi, il est le "pansement chimique", celui qui me permet de fonctionner dans la société le temps que je me créé mon univers paisible et stable. Il est indispensable mais n'est pas complet. Une fois les émotions "gérées" grâce à l'aide d'une thérapie je pense, je pourrais à ce moment-là arrêter. Mais la vie fait que comme tout le monde, je dois gagner ma croûte et vivre, alors j'ai encore peu de temps pour tout entreprendre.

Pour le traitement, au départ je prenais du dépakote : prise de poids, apathie, perte de cheveux. Grâce au lamictal, mes cheveux sont revenus, l'énergie peut être là, mais bon, le poids... Rolling Eyes
J'ai eu tendance à remettre tous mes sales états sur les médicaments, mais j'ai compris que la plus grande partie de mes maux venaient de mon état intérieur.

Je suis d'accord avec Vulcania qui a l'air de ressembler au discours que j'aimerai avoir, ou que j'aurais plus tard Wink Quand je pourrais me permettre d'arrêter.

Par contre mon petit-ami T. est schizophrène, diagnostiqué depuis 1 an. Je l'ai invité à consulter un psychiatre et un psychologue, ce qu'il fait tel un bon petit élève Smile Il a pris la décision d'arrêter son traitement au bout de 6 mois. Ses voix "lui manquaient". Son psychologue (schizo également) ne l'a pas poussé à l'arrêter mais lui a dit qu'on pouvait vivre avec... et pourquoi pas en faire une force, à partir du moment où il les comprendra.

Il vit donc sans traitement depuis 9 mois. Ses voix ne sont plus négatives, et très rarement paranoïaques. Il arrive à prendre du recul et à distinguer réalité et emballement psychique. Pour l'instant, c'est une réussite. Le travail avec le psychologue est d'une réelle aide, je le vois bien. Je le trouve encore trop maigre, anxieux, mais les progrès sont visibles tous les jours sur les points qu'il souhaite.

La conclusion est la même que tous ces bienveillants HS voguant sur ce forum : travail sur soi est la clé. Le corps selon moi serait capable d'une guérison à 100%. Il faudra qu'on aille chercher nous-mêmes la clé, et avec cette fourmilière j'espère que chacun apportera sa graine ! Smile

A bientôt,

L.
avatar
L.

Messages : 178
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 27

https://bipolaritedouanceschizophrenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par bakuman le Dim 9 Oct 2016 - 15:32

Beau témoignage qui montre ton ci beau cheminement !
Comme dit mon ami Axel de Montpellier " je peux te donner des clés mais c'est à d'ouvrir les portes et de regarder ce qu'il y a l'interieur !"

Je t'embrasse fort L. Continue avec ton blog , tous ensemble on est plus fort !

_________________


Believe in yourself stay strong and never give up
M.
avatar
bakuman

Messages : 684
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par cmv le Dim 9 Oct 2016 - 22:03

Bonsoir,

Pour répondre à L...
Je ne sais pas si je souffre de Bipolarité?

Un jour, je me suis mise à penser qu'il y avait des caméras partout chez moi,
puis je me suis mise à imaginer que l'on voulait me tuer, moi et ma mère parce que j'avais parler...
Parler à mon psy, de cet homme, mon beau-père, avec qui j'ai eu bcp de soucis étant jeune.
Un jour, comme ça, sans rien voir arriver, je suis tombée malade, j'étais devenue paranoïaque pale
Je ne dormais plus, avais perdu 10 kg, ne pouvais plus regarder la télé, écouter la radio... No
Et puis, lorsque j'en ai eu mare de tout casser chez moi, j'ai décidé que oui, il était temps de passer quelques temps en HP.
Je suis restée une semaine en unité fermée puis 3 semaines en unité ouverte.
Il m'a fallu 1 année avant de bien vouloir prendre mon traitement.
Je suis sous antipsychotique, Abilify et sous antidépresseur, Prozac et Dieu merci, maintenant, je vais bcp mieux.
Je suis ici, parce que j'ai besoin de parler à des gens comme moi, des gens qui ont traversé ''l'enfer''.
Je suis ici aussi, parce que je suis une maman et que je m'inquiète pour mes enfants et que j'aimerai rencontrer des mamans comme moi.


Je suis étonné de pouvoir parler de maladie ainsi, c'est très rare.
avatar
cmv

Messages : 116
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 39
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par L. le Lun 10 Oct 2016 - 12:45

C'est un bon pas de pouvoir en parler
avatar
L.

Messages : 178
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 27

https://bipolaritedouanceschizophrenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par vulcania le Lun 10 Oct 2016 - 16:05

Merci L. pour ton message plein d'espoir !
Smile
avatar
vulcania

Messages : 342
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par stephendenlay1 le Jeu 13 Avr 2017 - 17:21

Bonjour à tous/toutes


je viens ici pour trouver des solutions « non-médicale » mais davantage dans la parole et l'expression écrite. Je souffre du regard des autres, les actualités outre -il fait beau demain - me touchent de trop « comme si cela m'arrivait à moi-même » et me font déborder, je ne gère plus rien.Aussi, je ne me sens pas capable de pouvoir vous voir, visuellement, actuellement. Chaque choses qui vous arrive ou vous sont arrivés me sont insupportables car elle me renvoient a mes propres difficultés que je n'arrive pas/plus à résoudre et serai dangereuse . Cela me rend malheureux et désespère ma femme qui ne trouve pas le « moyen » de m'aider, malgré tout l'amour qu'elle me dit avoir pour moi. Depuis quand je le suis ? … toute ma vie. Mes attentes ? Un espoirs, juste avoir l'espoir que l'on peut « vivre avec » ou « vivre en le mettant de coté » ou « vivre en le maîtrisant » serai pour moi, une victoire, une avancé dans un tunnel qui ne montre jamais de fin.

J'espère, même si personne ne peux m'aider que je pourrai aidé, moi, à ma petite échelle, au mieux.
Quand à savoir si mon hyper-sensibilité est associé à une « pathologie médicale », elle l'est. On m'a diagnostiqué bipolaire après de multiples tentative de S ..., aussi, excusez moi si, parfois/souvent, je ne serai pas gaie ni enjoué d’être ici, petit ilot ou la sensibilité n'aura pas besoin de se cacher au regard des autres et qui, désolé, me feront pleurer sitôt l'écran éteint.


Amicalement

stephendenlay1

Messages : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par Nolwenn le Mar 18 Avr 2017 - 12:18

Bonjour à tous,

Je viens ici car je suis moi aussi hyper sensible à la base mais avec une particularité quand même: aujourd'hui mon cerveau a tout bloqué ( sentiments, affects, émotions). Ca n'a pas été volontaire. Voilà donc une des conséquences possibles de l'hypersensibilité. Je suis donc aujourd'hui à l'opposé de vous tous, mais ma vraie nature est la même que la votre, l'hypersensibilité. J'aimerai pouvoir échanger avec vous pour savoir si vous avez déjà rencontré des gens qui souffre du même blocage psychologique que moi, puis aussi tout simplement pour avoir votre avis sur la question, à savoir ce que vous pensez qui pourrait régler ce problème.

A bientôt!

Nolwenn

Nolwenn

Messages : 1
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par \/\/ le Mer 19 Avr 2017 - 18:28

Salut Nolwenn,

Tu fais bien d'être venu, comme je t'avais pu le dire tu n'es pas la seule hypersensible à être à l'opposé :"insensible". J'en discutais encore cet après midi avec un autre HS.
Je t'invite donc à lancer un sujet là dessus dans "partageons sur notre hypersensibilité", je suis sûr que ça fera écho chez d'autres hypersensibles.

_________________

Mes blogs :
La vie d'un bipolaire
avatar
\/\/

Messages : 331
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 30
Localisation : Banlieue Ouest

http://www.association-hypersensibles.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par reconstruction le Lun 19 Juin 2017 - 18:09

Bonjour à toutes et tous, heureux qu'un forum comme celui ci existe !
Je ne savais pas encore il y a peu que j'étais hs, j'ai beaucoup de difficulté dans le relationnel, une sorte de timidité, non ce n'est pas de la timidité, plutôt de la réserve et de la sûr protection, c'est un peu maladif et dérangeant à tout point de vue,une barrière monté avec le temps, et plus je vous lis, plus je me pose de questions à mon sujet.
Je me raconte un peu, depuis tout jeune j'ai des facilités pour plein de choses, mêmes étranges, du style une personne qui cherchait le nom d'une ville ou il avait fait un concert dans sa jeunesse, je lui sortais le nom sans savoir pourquoi, même moi ça m'étonnais !, mais sans plus faire de recherches pour savoir le pourquoi du comment, j'étais bien plus jeune à l'époque, ou alors des gens qui me parlaient et je pouvais leur sortir la réponse avant la fin de la phrase, une sorte de lecture dans la tête de l'autre, je pouvais discuter avec des quidams ou des personnalités, je n'avais pas de limites, mais bon pour moi tous étaient
égal (désolé pour les fautes), du plus pauvre au plus riche, et j'en ai vu du monde, il m'arrivait de monter dans une voiture (je faisais souvent la fête) et le lendemain me retrouver à 500 km chez des illustres inconnus pour réaterrir (?) quinze jour plus tard chez moi avec beaucoup d'aventures entre les deux... mais bon, c'était il y a un temps, ça a due arriver à plus d'une personne sur ce site je l'imagine...
J'habitais dans le Var et j'ai quitté plusieurs fois ce département à cause de la petite goutte d'eau qui fait déborder le vase, oui à cause d'emmerdeurs nés pour vous casser les pieds comme jamais, jusqu'au jour ou j'ai décidé de partir définitivement car je ne voulais plus payer les pots cassés des autres, et c'était trop dommage pour moi car j'adorais la région, c'était un petit paradis sur terre à cette époque.
J'ai donc quitté ce lieu magnifique pour la région parisienne, j'ai tenté la Grèce ensuite mais je ne sais ce qu'il y a eue là bas, je ne me comportais pas comme un touriste, mais plus comme un local, ce qui était plus mon but, une région oû vivre, tranquillement, y rencontrer l'être cher et y faire ma vie, oui, simplement, mais non! Les locaux ont commencés à me présenter des magnats de la finance, de gros mafieux, je ne sais toujours pas pourquoi, je parlais très mal la langue, et dans ma pension je n'avais pas fait gaffe (j'y étais allez hors saison, moins cher), les habitants hors saison étaient les policiers du commissariat un peu plus haut, et en civil en prime, et moi j'étais bien porté sur le "pétard", mais le pétard en Grèce c'est deux ans de prison, là bas tu peux boire à outrance mais la fumette, prison!!!(j'ai respecté les lois locales et n'ai rien ramené avec moi, ouf!)
Je cherchais une place pour faire les olives et chaque fois que je rentrais à la pension avec une place, le soir petit coup de fil pour me dire que plus de place (j'y vient), et un soir que j'en avais un petit peu gros sur la patate de cette situation, il y avait un salon bar dans cette pension, je me suis quelque peu lâché avec les habitants de la dite pension, et je leur ai dit leurs quatre vérités et comment était la vie en France, j'ai toujours eue cette possibilité de dialogue avec n'importe qui, mais là ce n'était pas bon pour moi, une charmante hôtesse traduisait et les autres m'arrosaient de "wiski" (bon à savoir, en Grèce les hôtesses dans la rue sont des policières)(mais je n'étais pas au courant), et je leur ai qu'en France on trouvait ce que l'on voulait dans la rue (non,pas de l'herbe) et ça a été mal traduit en prime, ils m'ont pris je ne sais pour quoi, et j'ai dû quitter l'ile en courant!!! (il y a eue pas mal d'autres péripéties avant mon départ, avec de nombreux policiers en civils au c_l , je n'aurais pas dû leur dire que j'allais allez en Albanie que ça serait mieux que chez eux (y sont pas potes).
Retour en France bien traumatisé, départ pour les Cévennes, et là bas malgré moi (encore !) je suis devenu le psychologue des pauvres, j'attirais toutes sortes de raclures, et j'en ai entendu des vertes et des pas mûres, et j'ai commencé à avoir des problèmes de santé, spasmophilie, je conseil à personne, très douloureux mais pas dangereux, quand t'as trop mal tu tombe dans les vap' et pour faire passer je m'enfilais presque une boite d'exomille (je ne me souvient plus du vrais nom du médoc de m.) par jour, les toubibs locaux me disaient que c'était dans ma tête, d'aller voir un psy, et je leur répondais de se mettre leurs psy ou bon leur semble, en fin de compte j'ai trouvé par moi même la cause débile de cet état, fatigue et abus de caféïne, ouai, pas sympas les toubibs...
J'ai quitté les Cévennes en courant (encore oui) que j'attirais que des mauvaises personnes, pour revenir dans le Var, et six mois après mon arrivée,douleurs abominables au ventre, pendant presque sept ans, chaque fois que je me retrouvais aux urgences ils m'envoyaient le psy de garde (de m_rde), oui là ils m'ont bien détruit, j'ai vu des psychologues, des rebouteux, et toutes sortes de personnes dans l'intention de me guérir, et c'est encore moi qui ai un peu trouvé la cause de mon mal, des calculs débiles dans la vésicule, un quart d'heure pour y retirer, et sept ans de malheurs , oui, merci la médecine allopathique... et je n'ai pas eue trop le temps de respirer, trois mois de douleurs après l'opération , et à la suite sciatique (je suis chez moi pas mal "handicapé" comme qui dirait), je vous ai raconté ma vie pour essayer de me décharger un peu, car toutes ces mauvaises aventures m'ont mis au rebut de la société, maintenant je ne la sent que trop cette hyper sensibilité et je n'ai que trop de mal à vivre avec, même ma famille me regarde bizarrement, mes amis, n'en parlons pas!
Dans ma tête je n'ai plus d'amis, la famille c'est limite, et tous rêvent de m'enfermer, sympa cette hyper...
Maintenant je développe des allergies multiples,plastiques, produits chimiques, alimentation, population, oui ma vie est un enfer, réellement,mais je suis encore en vie, et je veux me reconstruire, aller de l'avant, mais seul c'est très dur,même pas une copine pour me blottir dans ses bras, un peu de repos, je fais peur, pourtant je me sent bien plus "humain " que beaucoup sur cette planète...
J'ai embauché une sophrologue qui vient m'aider toutes les semaines, mais ce n'est pas assez, si des personnes avaient des idées sur ce que je peux faire pour sortir de ce trou et enfin Vire !!!, ou presque !
Pour moi personnellement cette hs est une malédiction, j'aimerai tant pouvoir la transformer en bonheur !!!
avatar
reconstruction

Messages : 25
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 52
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par Grenouille le Mar 20 Juin 2017 - 6:36

Bonjour reconstruction,

On a pas trouvé de recettes miracles pour ne plus être hypersensibles, le seul moyen qui semble être bon c'est d'accepter cette hypersensibilité, de faire le tri autour de soi pour fuir les personnes toxiques (celle qui profitent de nous), et avoir un bon psy pour pouvoir en parler.
Bon courage à toi, tu t'en sortiras Wink
avatar
Grenouille

Messages : 682
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 46
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par reconstruction le Mar 20 Juin 2017 - 17:27

Bonjour grenouille, merci pour ta réponse, mais je pense que pour le psy je vais m'en passer, pour moi ce sont de sales bêtes qui ne devraient pas exister, (je ne parle pas des psychologues), juste bon à empoisonner la société, d'ailleurs il suffit de regarder leur voiture, elle est plus grosse que celles d'un vétérinaire (je ne sais si vous voyez le rapprochement...). Je pense qu'il serait bon de voter une loi obligeant les "psy" à prendre les traitements qu'ils osent
prescrire ,avant prescription, sûr les laboratoires feraient la tête mais le royaume des "psy" serait fini, et les médecines dites douces fleuriraient pour le bien être de la population. Psychologie oui, psychiatrie non!
avatar
reconstruction

Messages : 25
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 52
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont tes attentes?

Message par reconstruction le Mar 20 Juin 2017 - 17:32

Maintenant dans cette société moderne qui est un peu "folle" tellement elle va vite, pour un mal de gorge, une allergie ou une sciatique on vous envoie un "psy", il faudrait peut être penser à arrêter les dégâts ...
avatar
reconstruction

Messages : 25
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 52
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum